10 erreurs courantes lors de la peinture

Peindre, un jeu d’enfant ? Si vous maniez le pinceau depuis le plus jeune âge, peindre des murs ou le plafond dans votre maison n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît… Pourtant, nombreux sont ceux qui se lancent afin d’économiser les coûts d’un peintre professionnel. C’est votre cas ? Voici quelques conseils à travers cet article qui pointe 10 erreurs courantes à éviter pour obtenir un résultat de pro ! 

1. Mauvaise préparation

Se lancer sans préparation préalable est la première des erreurs… Et c’est souvent trop tard, à la première éclaboussure sur votre plancher, que vous réaliserez que vous auriez dû prendre le temps de quelques précautions préalables.   

  1. Couvrez le sol et les meubles à l’avance avec une bâche en plastique, un chiffon ou du carton.
  2. Retirez les caches des prises de courant et collez avec précision du ruban adhésif spécial peinture sur tous les bords de la surface à peindre.

Bref, vérifiez que tout est suffisamment protégé avant de commencer. 

2. Peindre sur un mur sale

Des grains de poussière, des cheveux coincés dans votre mur tout juste peint ? Pour éviter cette mésaventure, prenez le temps de nettoyer vos murs avant de les peindre.

  1. Dépoussiérez au moyen d’un chiffon sec ou d’un aspirateur.
  2. Lavez ensuite la surface avec de l’eau savonneuse. 
  3. Eliminez ensuite les imperfections et irrégularités avec du papier de verre. 

3. Choisir la mauvaise peinture

Tenez compte du type de surface et de son environnement immédiat lorsque vous choisissez votre peinture. Peignez-vous à l’intérieur ou à l’extérieur ? La surface du mur est-elle poreuse ou non poreuse ? L’emplacement du mur nécessite-t-il d’envisager une peinture résistante à l’humidité et/ou à la lumière directe du soleil ? 
Dans une cuisine, par exemple, il est préférable de choisir une peinture lavable.
Pour chaque type de peinture, vous aurez sans doute le choix parmi une vaste palette de couleurs et des finis mat, semi-mat ou brillant. 

4. ACHETEr trop peu ou trop de peinture

Comment calculer la quantité de peinture nécessaire ? 

  1. Mesurez la longueur et la hauteur du mur et multipliez-les pour en calculer la surface.
  2. Calculez la surface totale en additionnant les surfaces de tous les murs à peindre.
  3. Avec 1 litre de peinture, vous couvrez en moyenne 10 mètres carrés. Cette mesure peut varier suivant le produit : vérifiez sur l’emballage combien de mètres carrés vous pourrez couvrir avec un litre de la peinture choisie. Divisez votre surface totale par ce nombre. 

5. Peindre à température trop basse ou trop élevée

La température idéale pour peindre et faire sécher la peinture est généralement indiquée sur l’emballage.
Si la température est trop basse, la peinture sèchera trop lentement, avec le risque de voir de la poussière s’attacher à la peinture encore humide.
A une température trop élevée, en revanche, la peinture sèchera trop rapidement et le résultat en sera souvent moins beau. 

6. Appliquer une couche de peinture trop épaisse

Ne soyez pas trop enthousiaste. Une couche de peinture trop épaisse prendra beaucoup plus de temps à sécher.
Le risque est aussi de créer des gouttes, par ruissellement de l’excès de peinture. 

7. Peindre trop vite

Laissez sécher complètement la première couche de peinture ou de primer avant d’appliquer une autre couche. 

8. Utiliser le mauvais pinceau

S’équiper adéquatement est essentiel pour un résultat de qualité. Choisissez les pinceaux et rouleaux qui correspondent au type de peinture que vous utilisez.  
La peinture au latex, par exemple, sera mieux appliquée à l’aide de pinceaux à poils synthétiques. Pour la peinture à l’huile, on choisira plutôt un pinceau avec de vrais poils de porc.
Les caractéristiques de la surface doit aussi être prise en compte. Si elle est plus rugueuse, les pinceaux à poils longs seront plus efficaces. A l’inverse, si elle est plus lisse, optez pour des poils courts. 

Conseil : vérifiez toujours qu’il n’y ait pas de peluches coincées dans les poils de votre pinceau ou sur votre rouleau.

9. Plonger tout le pinceau ou le rouleau dans la peinture

Plonger votre pinceau ou rouleau entier dans la peinture n’est pas nécessaire. Evitez le gaspillage en immergeant seulement 1/3 de votre pinceau ! Ce sera plus que suffisant…

10. Retirer la bande adhésive trop tard

Retirez le ruban adhésif de protection avant que la peinture ne soit totalement sèche. Cela évitera d’enlever des morceaux de peinture séchée lors du décollement.

Let’s share:

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkdin
Share on pinterest
Share on Pinterest
Retour haut de page