Sécurité d’approvisionnement : avec le gaz de Russie ou les citoyens actifs de Belgique ?

Suite à l’arrêt planifié des centrales nucléaires, la Belgique doit mettre en place un système lui permettant de garantir l’approvisionnement en électricité en hiver. Actuellement, une loi préfigure une dépense d’environ 8 milliards d’euros sur 10 ans pour l’installation de centrales de gaz. L’APERe et ses partenaires proposent une solution alternative réunissant des citoyens actifs afin de diminuer le recours à ces centrales et, ce faisant, les coûts les émissions de CO2.
Découvrez cette solution, comment et pourquoi y participer à l’occasion de cette conférence-débat pour mieux profiter des énergies renouvelables et dire au-revoir au Black-Out.

Par Benjamin Wilkin, APERe

Retour haut de page